Saint-Tropez ... For Ever

Saint-Tropez ... For Ever

Gare routière de St-Tropez: les usagers réclament plus de confort

Gare routière : les usagers réclament plus de - 14103968.jpg

Après la rénovation des quais en 2005, la ville pas pour l'instant de réaliser d'autres aménagements à cet endroit. Mais les toilettes de la gare seront changées, en début d'année prochaine.

 

Une voûte qui se fissure et des toilettes en piteux état. Pas d'abris bus et un bureau d'accueil exigu, dépourvu de clim'. Alors que la météo bat des records de chaleur, il ne fait pas bon d'attendre le bus à Saint-Tropez.

Faute de place libre sur les bancs, les usagers s'allongent à l'ombre des pins parasols ou, quand ils n'ont pas le choix, sur les trottoirs. Les chauffeurs, eux, ne sont pas mieux servis : ils ne disposent d'aucune salle de repos. « Pour un village d'un tel standing, on peut s'attendre à mieux », grogne une retraitée, partie faire ses courses à Gassin.

Située à un endroit stratégique de la ville - entre le parking du port et l'avenue du Général-Leclerc - la gare mériterait d'offrir un tout autre visage aux visiteurs.

Ses quais, longtemps comparés à des champs de patate, ont été rénovés en 2005.

Y a-t-il, aujourd'hui, d'autres projets pour améliorer son aspect et ses conditions d'accueil ? « Compte tenu des nombreux projets en cours et des contraintes financières que connaît la ville, le réaménagement de la gare routière ne revêt pas aujourd'hui une grande priorité », concède Jean-Pierre Tuveri, le maire de Saint-Tropez.

Réfection des toilettes

La situation pourrait se débloquer à l'avenir, dans le cadre du réaménagement de l'entrée de ville et de l'esplanade du nouveau port. D'ici là, de petits travaux devraient déjà répondre aux attentes (pressantes) des usagers du réseau Var'lib. « Des toilettes automatiques seront installés, début 2012. Et si des besoins nouveaux se manifestent à l'avenir, la ville essayera d'y répondre », indique le premier magistrat.

Beaucoup de problèmes, comme le manque d'abris et d'informations sur le retard des bus, ne dépendent cependant pas de la commune. Mais du conseil général. « L'aménagement global du site doit être revu. Il faut que notre directeur des routes en discute avec la ville », reconnaît le conseiller général Alain Spada.

Un avenir en pointillés

Avant d'en arriver là, une première nouveauté est annoncée pour la rentrée : la mise en place d'un bureau de vente automatique, accessible 24 h/24. « Si l'on pouvait agrandir aussi nos bureaux(40 m2 actuellement, Ndlr), on en serait très heureux. Mais c'est déjà bien de pouvoir disposer de neuf quais, à l'entrée de Saint-Tropez », tempère Bertrand Rodrigue, directeur de la Suma, la société qui assure les trajets Var'Lib dans le golfe.

D'autres projets font aussi l'objet d'un débat au niveau intercommunal. Une gare d'échange pourrait voir le jour à Gassin, près du carrefour de La Foux. Mais le dossier peine à avancer. « Un test devrait avoir lieu l'été prochain, mais c'est à mettre au conditionnel. La liaison avec la gare de Saint-Tropez serait assurée par des navettes depuis La Foux. Cela éviterait aux chauffeurs d'entrer dans le village et de pénaliser les autres usagers », justifie M. Rodrigue.

Au vu du nombre de passagers qui empruntent chaque année le bus dans le golfe - 500 000 en 2010 -, il devient donc nécessaire de réfléchir sur l'avenir de cette gare. Dont certains touristes ne soupçonnent même pas l'existence...

 

Source



30/08/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 38 autres membres