Saint-Tropez ... For Ever

Saint-Tropez ... For Ever

Quand l'hôtel Sube abritait... un garage automobile


Quand l'hôtel Sube  était un garage automobil - 24566295.jpg

Un document : les abords du Sube il y a 50 ans, en 1964. À noter que le café de Paris s'appelait le « Café le Paris ».

Les récents travaux de réfection des abords de l'hôtel Sube et de l'entrée du passage du port, vers la galerie marchande qui débouche derrière la statue du bailli de Suffren, ont permis de mettre au jour une inscription que les Tropéziens croyaient disparue à jamais: celle du grand garage Sube, en lettres rouges et bleues.

Un relais de... diligences!

Cet emplacement de choix a toute une histoire qui mérite d'être contée.

C'est Monsieur Etienne, grand-père de Marius Etienne, ancien premier adjoint, qui a d'abord tenu en ces lieux, au milieu du XIXe siècle, un relais de diligences. Avec la multiplication des voitures automobiles, vers 1900, ce relais devint un garage, d'abord simple parking, puis avec un atelier de réparation.

Il était tenu, à la suite de Monsieur Etienne, par Monsieur Perillard. Lorsque l'hôtel Sube a commencé à prendre de l'importance, avec la venue des premiers touristes, le local abritait les véhicules des clients.

1956: on frôle la catastrophe!

Un accident qui aurait pu être très grave s'est produit en février 1956: cet hiver-là la neige était tombée en abondance, à tel point que le toit du garage s'était effondré sur les voitures. Fort heureusement il n'y eut aucune victime.

C'est sous la municipalité Blua, au milieu des années 70, que cet endroit devint l'actuel passage du port, le tout premier "passage" de Saint-Tropez, avant ceux de la Garonne et de la rue Allard.

Source : Cliquez ICI : http://www.varmatin.com/saint-tropez/quand-lhotel-sube-abritait-un-garage-automobile.1601184.html




07/03/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 38 autres membres