Saint-Tropez ... For Ever

Saint-Tropez ... For Ever

Campagne de lutte contre les accidents de deux-roues dans le Golfe de Saint-Tropez

Grande campagne de lutte contre les accidents - 28835334.jpg

En juillet 2013, une adolescente avait été grièvement blessée sur la route entre Cogolin et Grimaud.

S'il est un phénomène tragique et récurrent dans le secteur, c'est bien celui du danger de la circulation en deux-roues.

Ceux qui vivent depuis longtemps dans la région le savent : rares sont les possesseurs de tels véhicules à avoir évité l'accroc, ou pire le choc.

Arrivé à la compagnie de gendarmerie de Gassin au mois d'août dernier, le capitaine Philippe Mauri s'est trouvé face à une situation qu'il n'avait pas rencontrée précédemment : « Le comportement des deux-roues dans le Golfe et alentours est très atypique. Je n'ai pas constaté cela dans mes précédentes affectations à Menton, Istres ou même en région parisienne».

Stop aux attitudes irresponsables

Vitesse excessive, dépassements intempestifs, franchissement de lignes continues sur des voies pourtant étroites et alcoolémie sont quelques-unes des raisons qui mènent à l'accrochage. De plus, si le nombre d'accidents de la route a baissé entre 2013 et 2014, ce n'est pas le cas des deux-roues (voir encadré ci-dessous).

La Brigade a donc décidé de s'emparer du problème, sous la direction du capitaine Mauri, responsable du service route.

« A partir de lundi (NDLR : demain) et jusqu'à vendredi, des contrôles spécifiques seront réalisés par les compagnies de Saint-Tropez, Sainte-Maxime, La Croix-Valmer, Grimaud et Fréjus. Et dans le même temps, un service police route orienté deux-roues sera positionné sur plusieurs axes stratégiques» précise-t-il.

Les gendarmes seront assistés dans leur tâche par l'escadron départemental de sécurité routière de Toulon qui mettra à leur disposition des hommes de la Brigade motorisée de Gassin - Saint-Tropez.

Cette opération a un but autant répressif que préventif. Une brochure éditée par la Prévention Routière sera d'ailleurs distribuée par la même occasion.

Eviter d'autre drames

Mais le dispositif ne s'arrête pas à la fin de la semaine : « Les cinq unités de gendarmerie seront particulièrement sensibilisées sur ce fléau cette année et les suivantes, jusqu'à l'inversement du phénomène» poursuit-il. Des contrôles plus systématiques seront faits sur les deux-roues, notamment en terme d'alcoolémie, de détention de permis spécifique et d'usage de stupéfiants.

«Ce rôle de prévention nous tient à cœur et répond à des raisons autant professionnelles qu'humaines».

Reste à espérer une véritable prise de conscience pour que le Golfe ne soit plus montré du doigt pour ses tristes statistiques.

Source : Cliquez ICI



30/03/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 38 autres membres