Saint-Tropez ... For Ever

Saint-Tropez ... For Ever

Saint-Tropez : Tempête au village


 

01_saint-tropez.jpg
 

Face aux projets immobiliers de la municipalité qui vont dénaturer le célèbre village varois, la résistance s'organise autour des défenseurs du patrimoine tropézien.

02_st-tropez.jpg 
« Saint-Tropez, notre village, celui de nos ancêtres"

Saint-Tropez ce village que vous avez découvert et que vous aimez ; que vous avez adopté et qui vous a adopté.

Saint-Tropez où vous aimez revenir pour redécouvrir ses beautés cachées.

Permettez-nous de vous donner un conseil : venez vite, avec vos appareils photo, vos caméras... pour fixer une image que vous allez voir disparaître.

La municipalité actuelle a décidé de remodeler le village de Saint-Tropez, confiant à des promoteurs la création d'immeubles dont une petite partie serait des logements sociaux.

En effet, le Saint-Tropez d'aujourd'hui risque de disparaître ; les collines alentours ne constitueront plus l'écrin du petit port dont le charme ravit encore des milliers de personnes : tout d'abord ses habitants, ceux qui restent et demeurent les fidèles tropéziens, « Fidèles jusqu'au bout » selon leur devise, bien peu nombreux aujourd'hui, mais aussi tous ceux qui ont adopté le village pour venir y habiter et profiter de ce joyau sans oublier ceux qui viennent seulement y passer leurs vacances.

Cet écrin verdoyant, la municipalité souhaite le remplacer par un écrin de béton, en réalisant des immeubles de 12 mètres à 16 mètres aussi hauts, voire plus hauts que le clocher du village, encerclant ainsila ville et narguant la citadelle.

Aujourd'hui, quelques irréductibles se sont lancé un défi : sauver leur village, comme à plusieurs reprises leurs ancêtres ont été conduits à le faire.

Les envahisseurs d'aujourd'hui siègent au sein même de la cité, trahissant leurs propres convictions.

Ceux qui aiment Saint-Tropez sont nombreux et ne se limitent pas à un petit groupuscule de mécontents ; nous constatons une prise de conscience, car, en fait tous les projets ont été élaborés dans la plus grande discrétion.

Les Tropéziens n'ont pas eu la chance d'être invités à donner leur avis grâce à une étude d'implantation sur le site, aucun moyen visuel leur permettant d'évaluer ce qu'engendreraient de telles constructions. Toutes les autres municipalités, lors de projets importants touchant leur village, avaient convié les habitants à donner leur avis sur des plans, des élévations, des maquettes, des implantations sur le site.

Comme toutes les communes, la Mairie des Saint-Tropez élabore le PLU, Plan Local d'Urbanisme, ayant eu soin auparavant de déclasser plusieurs zones dans la proximité même du village. Ces déclassements avaient pour but de réaliser des « logements sociaux ».

Les programmes actuels delogements, dont les permis ont été accordés par la Mairie, sont mis en vente par le promoteursur plan : Prix.... aux alentours de 13 000€ le mètre carré...

Pour le reste, le programme « logements sociaux » est le flou le plus total, d'autant qu'ils ne paraissent pas destinés aux tropéziens mais aux « actifs » ; qu'est-ce à dire ?

Avec le taux de chômage grandissant, la plupart des logements créés en accession à la propriété étant raisonnablement réservés aux résidences secondaires, qu'est-il prévu pour les « non actifs », tropéziens ou résidents à l'année qui font vivre le village à plein temps ? D'autant que de tels prix génèrent une hausse générale des prix dont les résidents vont encore faire les frais !

Si elle ne le vend pas.... la Ville de Saint-Tropez est très riche en Patrimoine Immobilier. Mais malheureusement il faudrait aussi l'entretenir... Combien d'immeubles laissés à l'abandon et qui auraient constitué, étant rénovés, de nouveaux logements ; mais bien sûr, pour ce faire, pas besoin de promoteurs ; juste un architecte diplômé, et il n'en manque pas sur Saint-Tropez..., de la bonne volonté et un bon montage financier géré avec discernement.

Aujourd'hui, une association vient de voir le jour et monte au créneau afin d'essayer de défendre notre célèbre village et, avec d'autres associations de défense, elle compte bien faire parler d'elle. Le chapitre premier vient d'être écrit. A suivre...
Source :cliquez ici



26/09/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 38 autres membres