Saint-Tropez ... For Ever

Saint-Tropez ... For Ever

Saint-Tropez: 3 à 7 ans de prison requis contre les voleurs de coffres des hôtels de luxe

De trois à sept ans de prison ont été requis lundi par le procureur du tribunal correctionnel de Draguignan à l'encontre de trois hommes, soupçonnés d'avoir cambriolé les coffres de plusieurs hôtels de la Riviera, pour un préjudice de près de 4 millions d'euros.

Le tribunal a mis sa décision en délibéré au 3 décembre.

Les faits s'étaient déroulés entre le 10 juillet et le 1er septembre 2011, au sein de 14 hôtels de 4 ou 5 étoiles autour du golfe de Saint-Tropez (Var), certains établissements ayant même été visités plusieurs fois.

Le mode opératoire était toujours le même: grâce à l'un des prévenus, qui avait réussi à s'infiltrer dans le milieu très huppé qui fréquente la petite station balnéaire varoise grâce à un carnet d'adresses bien fourni, les voleurs savaient quand les chambres de leurs cibles étaient vides.

Ils profitaient alors des failles des caméras de vidéo-surveillance pour entrer dans l'hôtel, se faufiler dans les chambres, arracher les coffres-forts et partir avec.

Maroquinerie de luxe et bijoux de valeur étaient ainsi dérobés, pour un montant total de près de 4 millions d'euros. Parmi les victimes: la starlette suédoise Victoria Silvstedt, à qui 100.000 euros avaient été volés. Une autre cliente s'était elle fait voler pour 500.000 de bijoux en une seule fois.

Grâce à un groupe de travail spécialement dédié, les gendarmes de la compagnie de Saint-Tropez avaient fini par interpeller les trois voleurs présumés.

Le premier avait été arrêté en novembre 2011 à Vallauris (Alpes-Maritimes) et les deux autres le 19 mai dernier: l'un à Nice, après une cavale qui l'avait mené d'Espagne en Thaïlande, du Brésil en Chine, et le dernier à Cagnes-sur-Mer (Alpes-Maritimes).

Le procureur a requis lundi sept ans de prison à l'encontre du premier, âgé de 30 ans et déjà connu pour des vols et recels, cinq ans contre le deuxième, connu pour des contrefaçons et âgé d'une quarantaine d'années, et trois ans à l'encontre du troisième.

Source : Cliquez ici



27/11/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 38 autres membres