Saint-Tropez ... For Ever

Saint-Tropez ... For Ever

Trente ans après sa fermeture, MicMac rouvre sa boutique historique sur le port de Saint-Tropez

La marque de prêt-à-porter féminin rendue célèbre par Brigitte Bardot et Gunter Sachs ouvre une boutique en lieu et place de son emplacement historique. Rendez-vous le 9 mai.

MicMac avait fermé sa boutique en 1989 Photo DR

 

Micmac Saint-Tropez s’éteint en 1989, deux ans après l’acquisition de la marque par Bernard Tapie. Après des années d’absence de la scène mode, Micmac Saint-Tropez semble bien être de retour, sous l’impulsion de Tan Giudicelli.

En 1988, il a quitté la création de MicMac et rejoint Claude Brouet, responsable département prêt-à-porter féminin chez Hermès, afin de développer une ligne habillée pour le soir.

Il part de la Maison Hermès une vingtaine d’années plus tard et se retire de l’univers de la mode avant de se lancer dans la co-création avec la renaissance de MicMac Saint-Tropez en 2022.

Retour aux sources

La marque iconique des sixties, qui faisait ses débuts dans le célèbre port de pêche de la Côte d’Azur, retrouve donc l’emplacement de sa boutique historique quai Suffren.

Implantée au numéro 21, tout près du Café de Paris et à deux pas de Sénéquier, le magasin doit ouvrir ses portes le 9 mai.

La trentaine de pièces qui compose la première collection Printemps-Été seront en vente durant toute la saison estivale et jusqu’à l’automne.

Avec cette collection rendant hommage aux éléments fondateurs de la marque, il était donc tout naturel pour MicMac Saint-Tropez de s’implanter là où tout a commencé. Et jusqu’à la fin des années 80 connaît un immense succès et devient une marque de mode très reconnue en France et dans la monde. Elle fait rapidement le tour du globe avec des boutiques à Bruxelles, Genève, Hambourg et s’installe au final dans près 400 points de vente avec notamment une présence dans les grands magasins, comme Printemps, Saks, Bloomingdale’s, etc.

Au fait, pourquoi le nom de Micmac? L’histoire raconte que lors d’un dîner à Saint-Tropez en 1964, Tan Giudicelli et d’autres amis discutent d’une marque de mode. Quand Françoise Sagan, étonnée, par ce projet leur demande: "Mais c’est quoi ce micmac?" Et voilà et le nom était tout trouvé.

 

Source de l'article : Cliquez ICI



05/05/2022
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 42 autres membres