Saint-Tropez ... For Ever

Saint-Tropez ... For Ever

Golfe de St-Tropez : le problème insoluble des travaux sur les routes pendant l'été

La saison a démarré et, avec elle, son afflux de véhicules. Pourtant, des travaux subsistent sur les routes ralentissant encore la circulation. Tour des points chauds et point avec les décideurs

Le golfe, ses plages, sa mer bleue azur, son soleil et... ses bouchons.
Un cauchemar pour les touristes et les résidents mais aussi un vrai casse-tête pour les communes et les conseils généraux qui doivent veiller à l’amélioration des réseaux, en évitant l’engorgement des voies.
Or, cette année encore, le pari n’est pas gagné : plusieurs tronçons sont encore en travaux, provoquant l’ire des usagers, excédés du temps perdu sur les axes.
Sur la route de la Mort-du-Luc, le tronçon entre la voie qui mène au tennis et le bord de la rivière est en cours de réfection. Fin des travaux après la pose du grave bitume, prévue fin juillet. Jean-François Farnet, adjoint du maire au cadre de vie à Cogolin, précise : « Nous avons pris un mois de retard à cause des intempéries. Si nous n’avions pas commencé en avril, nous aurions dû reporter d’un an, car ces travaux ne peuvent être réalisés qu’aux beaux jours ».
Au Rayol-Canadel, la partie centre village est en cours d’achèvement. Lucien Matuszack, responsable des routes au conseil général pour le golfe invoque «Un retard de plus d’un mois du fait des intempéries » Reprise à la rentrée.
Le chantier du parc des Lices à Saint-Tropez occasionne le rétrecissement de la voie, provoquant des ralentissements accentués par le passage des engins de chantier, surtout les jours de marché.
Sur la route entre Grimaud et Plan-de-la-Tour, une mise en sécurité de certains abords devrait nécessiter une circulation alternée jusqu’à lundi soir.
A l’Entrée ouest de Sainte-Maxime, à la hauteur de la Belle-Aurore, la reprise de bordures de trottoirs pour la  création d’un espace vert a nécessité une bifurcation lundi dernier. Les ouvrages impactant la voirie ont été arrêtés le lendemain. Le maire Vincent Morisse précise  : « Il est faux de penser que les travaux causent les bouchons. J’ai décidé de les arrêter pour que les usagers ne fassent pas l’amalgame ».
Lucien Matuszack, responsable des routes au conseil général pour le golfe de Saint-Tropez le rejoint : « Ce ne sont pas les travaux qui font les bouchons. On les évite au maximum en été mais parfois, il y a des impératifs de sécurisation. Il faut aussi tenir compte des entreprises du secteur qui doivent travailler. On doit faire avec toutes ces composantes».
En attendant, les usagers souffrent. N’y aurait-il pas des aménagements possibles ? Ne pourrait-on prévoir des panneaux d’affichage numériques comme sur les autoroutes et dans certaines agglomérations, informant les usagers sur les conditions de circulation et le temps pour arriver à destination. Des problèmes suffisament récurrents et impactants pour se poser la question.

Source : Cliquez ICI



16/07/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 38 autres membres