Saint-Tropez ... For Ever

Saint-Tropez ... For Ever

Anonymes, célébrités : les clients se mobilisent pour sauver La Plage des Jumeaux

plage

 

 

Condamnée par une décision du conseil municipal de Ramatuelle, qui a décidé de ne pas renouveler sa concession, La Plage des Jumeaux peut compter sur le soutien sans faille de ses clients. Anonymes et célébrités se mobilisent pour sauver l’institution de Pampelonne, dernier vestige d’une certaine idée de Saint-Tropez.
 

Loin du bling-bling à outrance de certaines plages de Pampelonne, La Plage des Jumeaux cultive depuis 31 ans sa différence. Élégante, hors du temps, Les Jumeaux se distingue surtout par sa clientèle diverse et mêlée, où les discriminations sociales et physiques, trop souvent présentes dans la baie de Saint-Tropez, n’ont pas lieu d’être.

Aux douches de champagne, et autres excentricités des célébrités et des stars de la télé-réalité, La Plage des Jumeaux oppose une ambiance plus feutrée. Un choix de la discrétion qui explique que, si certaines figures connues de la télévision comme Arthur, Nagui, Laurent Weil ou Béatrice Schönberg, ont fait de la Plage des Jumeaux leur cantine, l’essentiel de la clientèle est inconnue du grand-public.

 

C’est que La Plage des Jumeaux est un des rares établissements de la plage de Pampelonne à prendre sa délégation de service public au pied de la lettre. En trois décennies d’existence, Les Jumeaux ont toujours refusé les discriminations de sexe, de genre, de race, d’âge ou de caractéristiques physiques qui sont hélas la norme sur la Côte d’Azur… qu’il s’agisse de la clientèle ou des employés de l’établissement.

 

Un état d’esprit à ce point ancré dans les habitudes de l’établissement et de ses usagers que nul ne remarque plus que sa directrice depuis 16 ans, Caroline Aubour, est une personne de petite taille. Interrogé à ce sujet, les Moreu ont refusé de répondre, se contentant de répéter que Mme Aubour était un élément essentiel du fonctionnement de leur établissement. Sophie Cluzel, la Secrétaire d’État auprès du Premier Ministre en charge des personnes handicapées, de passage sur la presqu’ile de Saint-Tropez s’est montrée, à titre privé, impressionné par le parcours professionnel de Caroline Aubour et sensible à son avenir, pour lequel elle sera particulièrement vigilante.

 

La Plage des Jumeaux, ses légendaires bâches rayées et son bâtiment de planches bleues, accueille aussi et surtout, en toute discrétion, tout ce que la France compte de décideurs et d’influenceurs qui viennent ici se mêler à une clientèle humble et discrète, souvent locale. Entrepreneurs, journalistes, hommes politiques, avocats : une clientèle de poids qui est prête à se mobiliser pour sauver sa plage.

 

La direction se refuse à donner les noms de ses clients, mais il ne faut pas être un  « spécialiste justice » pour repérer que plus de la moitié du classement GQ des avocats les plus puissants de France a son rond de serviette à La Plage des Jumeaux, où il n’est pas rare de croiser des membres du Conseil d’Etat ou du Conseil Constitutionnel…

Moins connus et plus discrets encore, quelques procureurs et magistrats s’y réfugient régulièrement. On peut imaginer que les motivations des décisions du Tribunal Administratif à propos des recours de la Plage des Jumeaux seront scrutées à la loupe par ces clients issus du monde judiciaire et du journalisme.

 

Si Brigitte Bardot, « scandalisée et triste » a récemment pris la parole dans Paris-Match pour dénoncer le schéma d’aménagement voulu par Roland Bruno, le maire de Ramatuelle et défendre une plage « élégante, joyeuse et très couleur locale », d’autres acteurs du monde de la culture se mobilisent aux côtés de la famille Moreu, qui a fait des Jumeaux le refuge tropézien des artistes.

L’engagement de la plage au service de l’art, et plus précisément de l’art contemporain, s’est notamment manifesté depuis 1994 par l’organisation de L’Art à la Plage, une exposition périodique de la galerie Enrico Navarra qui a permis d’exposer dans le sable certains des plus grands artistes contemporains. Sans parler des nombreux artistes ayant leurs habitudes aux Jumeaux.

 

Preuve de ce lien fort entre la communauté culturelle et La Plage des Jumeaux, des artistes comme Philippe Perrin, Agnès Varda, La Fratrie, André, le photographe Simon Schwyzer, l’équipe du Marfa Journal et le designer Marc Berthier et l’architecte Rudy Ricciotti ont créé une série limitée de t-shirt originaux « pour les Jumeaux » en soutien à la plage.

 

Source de l'article : Cliquez ICI



09/08/2018
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 37 autres membres